HomeHome  SearchSearch  RegisterRegister  Log inLog in  
N'hésitez pas à visiter cette partie pour aider les invités !
Un vote toutes les deux heures sur la P.A. ou ici pour aider le forum !
Lancement du premier topic commun, venez voir un corps mutilé, muahahah !
La flemme de faire un scénario en entier ? Venez faire votre mini scénario !
N'hésitez pas à vous inscrire à la première intrigue du forum, en cliquant ici
Le Deal du moment : -33%
-130€ sur le volant de course LOGITECH G29 ...
Voir le deal
269 €

Share
 

 Dr Jekyll & Mr Hyde ∞ India

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage

Anonymous

Invité
Guest


Dr Jekyll & Mr Hyde  ∞ India Empty
PostSubject: Dr Jekyll & Mr Hyde ∞ India   Dr Jekyll & Mr Hyde  ∞ India EmptyTue 12 Aug - 22:10


∞ Dr Jekyll & Mr Hyde ∞
India & Adriel

Nuit noire, lune obscure, incapable d'émettre le moindre rayon, de toucher mon corps d'albâtre et de me faire devenir Mr.Hyde. C'est un sourire heureux, presque niais que j'affiche sur le visage. Mes yeux s'étonnent encore du ciel sombre, visage tourné vers la fenêtre, regard attentif à la moindre lueur. Les informations avaient raison, cette nuit, l'Astre magique est invisible. Et mon corps restera ce qui l'est, fait de chair et d'os humains, fait d'un coeur qui bat comme tout autre coeur. Ce soir, je ne resterai pas enfermé dans cette cave sordide, lieu de démence et d'abandon. Ce soir, je sors, comme tout homme de mon âge, célibataire de surcroit.
Vétu d'un pantalon sombre et d'une chemise blanche, j'attrape mes clés et me faufile dans la voiture achetée récemment. La ville sera mienne ce soir, nuit sombre qui me fera oublier la folie qui anime chaque atome de mon être.
Je freine, j'attends que le feu passe au rouge, j'allume la radio. Une musique lancinante me chatouille les oreilles, une voix suave, pleine de notes chaudes, qui roulent sous leurs tonalités. Je souris, encore comme un imbécile à qui on viendrait d'offrir le plus grand des voyages. Depuis combien de nuits ne suis-je pas sorti, en paix avec moi-même, ne craignant ma réaction face au tumulte qui secoue mon esprit ? Je réfléchis quelques instants et souffle longtemps - des mois bien avant mon arrivée à Roseburg. Les rues sont animées, foulées de ces humains qui ne craignent rien d'autres que de perdre leurs clés. je les regarde, je souris, encore (cela devient une habitude un peu gênante) et je freine pour me garer sur le parking d'une boite branchée. Visiblement, la tranche d'âge se rapproche de la mienne, je ne vois aucune têtes blondes sortir en chancelant du bâtiment. Je me regarde dans mon rétroviseur : ça ira pour ce soir, je ne suis pas là pour séduire, juste pour me sentir vivant. Libre.
Quand je m'engouffre dans la boite de nuit, je sens tout mon corps se réchauffer à la vitesse grand V, comme si j'avais embarqué le chauffage avec moi. J'essuie mon front, déjà humide, et je me fraye un chemin parmi la foule. Visiblement, la Lune noire en excite plus d'un. Je prend place sur un tabouret, étrangement libre, au bar. "Vodka-glaçe s'il vous plait ! "Fis-je, en hurlant presque au visage du pauvre barman. Il doit en voir tout les soirs, des badauds dans mon genre, l'oeil attentif, le sourire en coin. Bien qu'a la différence de ces derniers, je n'ai pas le regard lubrique qui traine sur chaque fessier se promenant devant moi. A ma gauche, plusieurs petites flammes jaillissent de bougies, créant une ambiance sauvage et dangereuse. D'une pensée, je les anime, vacillant au rythme de mon esprit. Je contrôle timidement le feu, preuve de mon allégeance aux druides, mais le reste des éléments c'est une toute autre histoire ! Je rigole doucement et abandonne mon petit jeu. Je porte le verre à ma bouche, le gout brûlant de la vodka embrasant ma langue peu habituée. Et alors que mes yeux foulent le sol, cherchant certainement le vide, je sens la foule s'agglutiner, se coller à moi, volant ma tranquillité et m'obligeant à me lever, verre à la main. On me pousse en arrière, comme si je n'avais plus le droit d'être assis, je me cogne à d'autres pauvres danseurs, assoiffés eux-aussi. J'ai perdu l'habitude de voguer au rythme de ces gens, habitués de la nuit et du dancefloor. Je ne suis plus qu'une pauvre bouée attendant d'être rattraper par un marin.
Mais en une fraction de seconde, quelque chose attire mon regard, mouvant, se balançant de droite à gauche. Je retire ce que j'ai dis auparavant sur le regard lubrique, mes yeux vrillent sur les courbes indécentes d'une femme qui marche à quelques pas de moi. J'ai toujours eu un faible pour les fessiers rebondies mais là, c'est bien le Graal que mon regard caresse.
Back to top Go down

Anonymous

Invité
Guest


Dr Jekyll & Mr Hyde  ∞ India Empty
PostSubject: Re: Dr Jekyll & Mr Hyde ∞ India   Dr Jekyll & Mr Hyde  ∞ India EmptyThu 14 Aug - 2:20

dr jekyll and mr hyde
FT. ADRIEL BLACKSON

Il est chez lui, encore. Il ne sort jamais, pas le soir en tout cas. Il sort pour son travail, pour faire les courses, pour les choses habituels de la vie. Mise à part ça, il reste cloîtré chez lui. Il ne vit pas, ou tout du moins, pas comme il le devrait. Ce comportement me fascine. Il pourrait faire tant de choses, mais il n'est pas décidé, jamais, il ne sait pas. Il vit comme une prisonnier, comme si vivre ne lui était pas destiné. Il a raison. Entièrement, inlassablement. Ce n'était pas que j'en attendais plus, que je désirais en voir plus de lui, c'était simplement que plus le temps passait, plus je me disais qu'il n'avait pas besoin de mourir pour trouver la mort, qu'il y arrivait très bien lui-même, à petit feu, de jour en jour. Je m'ennuyais presque finalement. Neuf mois que je le connaissais, que je le suivais, que mon regard se fixait sur chacun de ses faits et gestes, et la chose la plus excitante et intéressante qu'il avait pu faire de son plein gré -je ne prenais pas en compte ses transformations, bien qu'il n'y ait jamais rien eu de plus fascinant dans ma vie que de voir ça- avait été de quitter Asburry pour cette ville perdue de Roseburg. Tout était nouveau, tout était à refaire, à connaitre. C'était la touche de nouveauté dont il avait besoin pour se révéler, dont j'avais besoin pour ne pas m'ennuyer. Pourtant, après trois mois, il était là, dans son appartement, ne profitant pas de la nuit, du reste de temps qu'il avait à vivre avant que je ne décide d'y mettre fin. J'étais déçue, plus que jamais. J'avais trouvé ce que beaucoup avait cherché pendant toute une vie, et en réalité, il n'y avait rien de si incroyable. Cette espèce était même beaucoup plus misérable que ce qu'on me l'avait dit. Rien qu'à l'idée que cet homme avait en lui, une moitié d'espèce qui était la mienne, j'en avais envie de vomir. Il ne méritait en aucun cas un don miraculeux de magie.
Couverte d'une veste en cuir, l'endroit était calme. C'était bien entendu beaucoup plus pratique pour pouvoir espionner cet Adriel discrètement, et cela m'évitait toute déconcentration possible, pourtant, j'aurais donné n'importe quoi pour un peu d'action, de fantaisie. Asburry ne m'avait jamais autant manqué. Je me pris alors à penser, si tout ce trajet jusqu'à Roseburg, si toute cette idée de recherche autour de cet ulfhednar en valait vraiment le coup, en fin de compte. J'avais purement et simplement l'impression de perdre mon temps. Pourtant, quelque chose au fond de moi, me poussait à continuer, à persévérer, à goûter aux plaisirs d'être loin de chez moi, des miens. Regardant l'heure sur mon téléphone, je vis la lumière s'éteindre chez Adriel. Avait-il décidé de rendre tout ceci encore plus ennuyeux en allant déjà s'endormir ? Je râlais dans ma barbe, jurant comme j'en avais eu l'habitude, à être entourée d'hommes. La surprise vint alors. Le jeune homme sortit de chez lui, se dirigeant vers sa voiture. Je fis de gros yeux, le coeur battant, le sourire aux lèvres. Que faisait-il ? Où allait-il ? Il n'y avait qu'un moyen de le savoir. Le moteur de ma voiture grogna, et quelques secondes après le départ de la bête, je le suivais. Au fil du temps, j'avais appris à être la plus discrète et fine possible, à ne pas me faire repérer, ne pas laisser de traces. Il ne se doutait à aucun moment que quelqu'un pouvait le suivre. Il était si naïf. Il gara sa voiture, et entra dans un bar. Le Black Bird Club. Je coupais le moteur à quelques mètres de sa voiture, gardant les mains sur le volant. Était-il réellement entrer dans ce club ? J'attendais quelques minutes, afin de vérifier qu'il ne ressorte pas. Ce n'était pas le moment de me faire prendre.
Les secondes s'écoulaient, et Adriel n'était toujours pas ressorti. Il avait donc réellement décidé de s'ancrer pour la soirée dans cet endroit. J'enfilais ma veste en cuir, sortant de la voiture. Il n'y avait rien que je détestais plus que ce genre d'endroit, surtout que je n'étais absolument pas habillée pour l'occasion. Vêtue d'un jean moulant, d'une paire d'escarpins verts forêt, et d'une chemise de couleur noire, je pénétrais dans le club. Il ne me fallut que peu de temps avant d’apercevoir la silhouette du jeune homme. Sans surprise, il était au bar, seul, sirotant un verre, de vodka surement. Je commandais un verre de whisky un peu plus loin, avant de m'asseoir au fond de la salle, à une table seule. Goûtant à mon breuvage, je tremblais de plaisir tant il était bon. J'avais eu peu l'occasion d'en boire de si bon. Jouant avec mon verre, mon regard se détacha d'Adriel lorsqu'un homme arrive à ma hauteur, à moitié saoule, pour venir flirter. Je lui fis signe de déguerpir accompagné de mon regard le plus noir. Il s'exécuta. Il avait au moins la décence de ne pas insister. Reprenant mon calme, je reportais mon regard au bar. Il n'y était plus. Il y avait un attroupement de jeunes gens, mais aucun signe de l'ulfhednar. "Merde." Grommelais-je en me levant, verre en main. Je marchais, bousculant ceux qui se trouvaient sur mon passage. Il ne manquait plus que ça. J'eus soudainement crainte d'avoir été repérée. Si tout ceci n'avait été qu'un piège pour que je perde sa trace ? Je me tournais alors, pour voir les yeux d'un jeune homme fixés sur mon derrière. C'était Adriel. Je perdis mon souffle le temps d'un instant. Ouvrant la bouche, rien ne sortant. Il releva finalement les yeux, et pour la première fois depuis neuf mois, nos regards se noyèrent dans celui de l'autre. J'eus l'impression qu'une éternité était passée, mais cela ne dura que quelques secondes. Je bus le reste de mon verre avant de le poser sur le comptoir, prenant le plus rapidement possible la porte de la sortie. Je cherchais tant bien que mal mes clés dans mon sac. Ce n'était pas possible. Neuf mois de traques foutus en l'air à cause de gamins écervelés dans un bar. Je n'avais jamais eu autant de rage en moi. Entendant un bruit derrière moi, je me retournais, sursautant en le voyant là, devant moi. "Oh." Que venait-il de se passer ? Qu'était-il en train de se passer ? Pourquoi est-ce qu'il était là ? Il connaissait mon visage désormais. Je n'eus jamais aussi peur de ma vie.

Back to top Go down

Anonymous

Invité
Guest


Dr Jekyll & Mr Hyde  ∞ India Empty
PostSubject: Re: Dr Jekyll & Mr Hyde ∞ India   Dr Jekyll & Mr Hyde  ∞ India EmptyThu 14 Aug - 4:36


∞ Dr Jekyll & Mr Hyde ∞
India & Adriel

Elle se retourne, vivement, comme sentant mon regard brûlant examinant les coutures de ce jean bien trop moulant. Je me retrouve obligé d'ancrer mes prunelles bleutés dans les siennes, sombres comme du chocolat noir. Me donnant une irrésistible envie de la croquer jusqu'à la dernière bouchée offerte. Puis aussi vite qu'elle fut apparue, elle se retrouve propulsée en arrière, emportée par la vague empotée de la foule dansante. Comme un adolescent aux hormones défaillants, je reste immobile, mes pieds ancrés comme les racines d'un arbre. Mes yeux se baissent et foulent le sol et quelque chose m'oblige à mouver. Ramassant le trousseau de clé, j'imagine qu'il a du tomber de son sac pendant la bousculade et je me mets à chercher des yeux, celle pour qui mon coeur a manqué un battement.
Prêt de la sortie, je la vois, cherchant ce qu'elle venait de perdre. Elle a l'air passablement énervée, ce qui me donne assez de courage pour aller lui parler. Je me plante devant elle, incapable trentenaire qui a oublié les fondements même de la drague. "Je crois que c'est à vous." Soufflent mes lèvres en lui montrant les clés qui tintent les unes contres les yeux. Je peux mieux la distinguer, ne manquant pas un centimètre de son visage. Plus que mon genre, elle est l'archétype de la femme qui hante mes fantasmes nocturnes, ceux qui te réveillent en sursaut, le front transpirant et l'arme chargée comme pour la Guerre. Brune incandescente aux courbes bien trop provocantes, je n'imagine même pas à quoi elle doit ressembler vêtue seulement de sous-vêtements. Ah si, en fait, j'imagine très bien !
Back to top Go down


Sponsored content


Dr Jekyll & Mr Hyde  ∞ India Empty
PostSubject: Re: Dr Jekyll & Mr Hyde ∞ India   Dr Jekyll & Mr Hyde  ∞ India Empty

Back to top Go down
 

Dr Jekyll & Mr Hyde ∞ India

View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
A SHOT IN THE DARK :: anciens rps-